France-Le gouvernement dément vouloir la liquidation de la SNCM

samedi 25 avril 2015 17h56
 

par Jean-François Rosnoblet

MARSEILLE, 25 avril (Reuters) - Les actionnaires de la SNCM, l'Etat et Transdev, ont démenti les affirmations des administrateurs judiciaires de la compagnie maritime qui les accusent de vouloir accélérer la liquidation de l'entreprise placée en redressement judiciaire.

"C'est totalement faux de dire que l'Etat souhaite la liquidation de l'entreprise", a déclaré le secrétaire d'Etat aux Transports Alain Vidalies samedi sur France Info. "C'est exactement le contraire. Le gouvernement souhaite la reprise", a-t-il ajouté, jugeant l'interprétation des administrateurs "erronée" et "sans fondement".

Dans un courrier daté du 23 avril obtenu par Reuters, les deux administrateurs accusent les actionnaires de vouloir faire de la liquidation judiciaire une condition préalable au financement d'un plan de sauvegarde de l'emploi (PSE), et estiment que cette position "enferme la SNCM dans une impasse totale".

Dénonçant un "courrier mensonger" contenant de "nombreuses contre-vérités", Transdev, coentreprise entre Veolia et la Caisse des dépôts et actionnaire majoritaire, indique avoir tout "entrepris depuis des mois afin de préserver un maximum d'activités et d'emplois".

De son côté, le conseil de l'actionnaire, Me Alexandra Bigot, s'élève contre une affirmation qui ne "reflète ni le droit ni la pratique".

"La liquidation ne constitue en effet pas une condition imposée par les actionnaires, et encore moins un préalable, mais bien une étape procédurale inéluctable après l'arrêté d'un plan de cession", dit-elle.

PASSIF EUROPÉEN   Suite...