Canon ne relèvera pas son offre pour Axis pour le moment-sources

lundi 6 avril 2015 17h52
 

TOKYO, 6 avril (Reuters) - Canon ne devrait pas relever son offre pour le rachat du fabricant suédois de caméras de surveillance Axis AB pour le moment mais n'abandonnera pas l'affaire pour autant, en dépit des pressions exercées par le fonds Elliott Management, apprend-on lundi de sources proches du dossier.

Elliott Management a annoncé fin mars avoir augmenté sa participation dans Axis à 10,91% du capital, ce qui pourrait pousser le groupe japonais à améliorer son OPA de 23,6 milliards de couronnes (2,54 milliards d'euros).

La détention par le fonds de plus de 10% du capital exclut de fait une procédure de retrait obligatoire, qui permet à Canon de retirer le titre Axis de la cote s'il possède plus de 90% de son capital. Le groupe nippon peut retirer son offre s'il n'obtient pas les 90% requis du capital de la société suédoise.

Mais les sources rapportent que Canon souhaite poursuivre son opération et racheter ce qu'il peut aux actionnaires qui souhaitent vendre au prix offert, de 340 couronnes par action, qui représente une prime de 50% sur le dernier cours de Bourse avant l'annonce du projet de rachat.

Selon les mêmes sources, Canon se contenterait aisément de commencer avec une participation de moins de 90% dans Axis et de prendre son temps pour négocier un rachat total, disent-elles.

Canon a fait savoir qu'il ne pouvait pas encore commenter, mais qu'il annoncerait bientôt le nombre d'actionnaires ayant accepté l'offre ouverte du 3 mars au 1er avril. Elliott de son côté a refusé de faire des commentaires sur ses intentions. (Ritsuko Ando et Emi Emoto, Juliette Rouillon pour le service français)