Le Russe Fridman crée un fonds pour investir dans les télécoms-FT

lundi 6 avril 2015 09h57
 

6 avril (Reuters) - L'homme d'affaires russe Mikhaïl Fridman et ses associés ont créé un fonds baptisé LetterOne Technology (L1Technology) pour investir dans des sociétés du secteur des télécommunications en Europe et aux Etats-Unis, rapporte le Financial Times.

Le fonds de capital-investissement sera doté dans un premier temps de 16 milliards de dollars (14,6 milliards d'euros), montant pouvant être porté à 25 milliards. Il ciblera des sociétés en difficulté ou en recherche de capitaux qui sont soit des acteurs des télécoms, soit des fournisseurs de technologies, de services ou d'applications pouvant être utilisées en téléphonie mobile, précise le FT en citant le directeur général de L1Technology, Alexeï Reznikovitch. (on.ft.com/1NMx70b)

L1Technology servira aussi de société holding pour loger les participations, de respectivement 48% et 13%, de Fridman et de ses associés dans VimpelCom et Turkcell, ajoute le journal.

Son conseil d'administration comprendra Brent Hoberman, cofondateur de Lastminute.com, l'entrepreneur irlandais Denis O'Brien, deux anciens de Google et de Skype, Osama Bedier et Russ Shaw, ainsi que sir Julian Horn-Smith, qui fut membre de l'équipe fondatrice de Vodafone.

Fridman a déjà un fonds appelé LetterOne qui est en conflit avec le gouvernement britannique au sujet de son projet de rachat d'actifs gaziers de l'allemand RWE en mer du Nord.

Aucun commentaire n'a pu être obtenu lundi en-dehors des heures d'ouverture régulières. (Ankush Sharma à Bangalore, Véronique Tison pour le service français)