Concurrence-Perquisitions dans des locaux de Numericable-SFR

jeudi 2 avril 2015 15h05
 

PARIS, 2 avril (Reuters) - L'Autorité de la concurrence s'est rendue dans des locaux de l'opérateur télécoms Numericable-SFR en région parisienne où elle a procédé à des saisies de matériel et des mises sous scellés de bureaux, a-t-on appris jeudi auprès d'un syndicat.

L'opération intervient dans le cadre d'une enquête sur les conditions du rachat de SFR, ex-filiale de Vivendi, par Numericable, peut-on lire dans un courrier électronique du service de communication de l'opérateur que Reuters a pu consulter.

Contactée par Reuters, l'Autorité de la concurrence a confirmé des "opérations de visite et de saisie" menées "dans le secteur des télécoms" mais s'est refusée à identifier les entreprises concernées.

Les opérations sont menées concomitamment depuis le milieu de la matinée sur les sites de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) et de Champs-sur-Marne (Seine-et-Marne), selon Olivier Lelong, représentant syndical CFDT.

"Ils ont investi les bureaux du Comex. Ils ont pris des ordinateurs et mis des bureaux sous scellés", a-t-il dit à Reuters par téléphone.

L'Autorité de la concurrence a donné fin octobre son feu vert sous conditions au rapprochement de Numericable et SFR, à l'issue d'une enquête approfondie.

Personne n'était joignable dans l'immédiat chez Numericable-SFR pour un commentaire. (Gwénaëlle Barzic, édité par Dominique Rodriguez)