2 avril 2015 / 11:10 / il y a 2 ans

** LE POINT SUR LES MARCHÉS à la mi-séance en Europe **

* Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris

* Les valeurs à suivre à Wall Street :

PARIS/LONDRES, 2 avril (Reuters) - Les Bourses européennes font du surplace jeudi à mi-séance et Wall Street est attendue en léger recul dans des marchés qui se préparent pour le long week-end pascal et restent préoccupés par les négociations sur la dette grecque.

Athènes, qui a envoyé mercredi une liste plus détaillée de réformes à ses créanciers en vue de débloquer une nouvelle tranche d‘aide et éviter un défaut, espère un accord la semaine prochaine. Mais des responsables de la zone euro jugent qu‘il y encore du travail pour parvenir à un compromis.

Le gouvernement grec a démenti mercredi toute intention de reporter un remboursement au Fonds monétaire international (FMI) prévu le 9 avril après des déclarations du ministre de l‘Intérieur selon lesquelles Athènes ne pourrait pas effectuer ce versement sans aide supplémentaire. Mais l‘inquiétude persiste.

“Malgré le démenti, les investisseurs s‘inquiètent à nouveau de la Grèce. Les dirigeants européens perdent patience et on ne peut pas exclure un accès d‘aversion au risque dans les semaines à venir”, dit Alexandre Baradez, responsable de l‘analyse de marchés chez IG France.

À Paris, l‘indice CAC 40 grignote 0,04% à 5.064,47 points vers 10h40 GMT. À Francfort, le Dax cède un petit 0,11% alors qu‘à Londres, le FTSE progresse timidement, de 0,1%. L‘indice paneuropéen FTSEurofirst 300 cède 0,23% et l‘EuroStoxx 50 de la zone euro 0,13%.

Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street en 0,3 à 0,4%. Les investisseurs pourraient être nerveux à la veille de la publication du rapport sur l‘emploi en mars aux Etats-Unis, qui sera publié alors que de nombreuses Bourses seront fermées pour cause de Vendredi saint.

Wall Street et la Bourse de Hong Kong seront fermés, ainsi que plusieurs marchés européens - sur Euronext, en Allemagne et au Royaume-Uni - qui ne rouvriront que mardi après le long week-end de Pâques.

Aux valeurs, Vivendi perd 1,26%, plus fort recul du CAC, alors que le fonds américain Psam a déclaré qu‘il n‘avait pas l‘intention de démanteler le groupe de médias et qu‘il ne travaillait pas de concert avec des actionnaires étrangers pour en prendre le contrôle.

A Londres, Marks & Spencer s‘adjuge 6%, plus forte hausse de l‘indice EuroFirst 300 paneuropéen, après avoir réalisé au cours des trois premiers mois de 2015 ses meilleures ventes, hors alimentation, en près de quatre ans. Il tire vers le haut son indice en Europe, plus nette hausse sectorielle en Europe, avec un gain de 0,26%.

L‘indice des ressources de base perd 1,45%, plus net recul sectoriel en Europe.

* Tableau des principaux marchés mondiaux : (Avec Blaise Robinson; Juliette Rouillon pour le service français, édité par Patrick Vignal)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below