LEAD 1-USA-L'hébergeur GoDaddy en hausse de 34% pour ses débuts en Bourse

mercredi 1 avril 2015 16h45
 

(Actualisé avec première cotation)

1er avril (Reuters) - Le spécialiste d'hébergement de sites sur internet GoDaddy a gagné jusqu'à 34% mercredi pour ses débuts boursiers à Wall Street, faisant ressortir une valorisation de 5,48 milliards de dollars (5,1 milliards d'euros), dette comprise.

Le titre, dont le prix d'introduction avait été fixé à 20 dollars, au-dessus de la fourchette indicative (17-19 dollars), a ouvert à 26,15 dollars sur le New York Stock Exchange avant de grimper jusqu'à 26,84 dollars.

Avec 23 millions de titres cédés, l'opération a permis à GoDaddy de lever 460 millions de dollars.

D'autres entreprises internet devraient également faire leur entrée en Bourse dans un avenir proche. Etsy, qui exploite un site vendant des produits fait main, a dit mardi anticiper un prix de mise sur le marché compris entre 14 et 16 dollars par action, soit une valorisation pouvant aller jusqu'à 1,78 milliard.

Fin janvier, le spécialiste du stockage de données en ligne Box a fait son entrée en Bourse. Le titre affiche depuis une hausse de 41% par rapport à son prix d'introduction de 14 dollars.

GoDaddy avait déjà voulu s'introduire en Bourse en 2006 avant d'y renoncer en raison des conditions défavorables du marché.

La société fondée en 1997 par Bob Parsons a été rachetée en 2011 par un consortium de fonds de capital investissement emmené par KKR et Silver Lake Partners pour un montant de 2,25 milliards de dollars, dette comprise.

Cette dette était de 1,3 milliard de dollars au 31 décembre.

GoDaddy comptait au 31 décembre 13 millions de clients répartis dans 37 pays. La société, qui gère environ 59 millions de noms de domaine, environ un cinquième du marché mondial, a dégagé l'an dernier un chiffre d'affaires de 1,4 milliard de dollars en 2014, en hausse de 22,7%, ce qui lui a permis de réduire sa perte nette à 143,3 millions de dollars contre 200 millions un an plus tôt.

Morgan Stanley, JP Morgan Securities et Citigroup ont organisé l'IPO. (Neha Dimri à Bangalore et Liana B. Baker à New York; Benoît Van Overstraeten et Claude Chendjou pour le service français, édité par Véronique Tison)