Wall Street ouvre en baisse après un indicateur mal accueilli

mercredi 1 avril 2015 15h44
 

* Pour les valeurs à suivre, cliquez sur 

    NEW YORK, 1er avril (Reuters) - La Bourse de New York a
ouvert mercredi en baisse modérée après l'annonce d'un nombre de
créations d'emploi dans le secteur privé moins bon que prévu en
mars.
    L'indice Dow Jones perd 32,99 points dans les
premiers échanges, soit 0,19%, à 17.743,32. Le Standard & Poor's
500, plus large, recule de 0,18% à 2.064,13 et le Nasdaq
Composite cède 0,15% à 4.893,33.
    Le secteur privé aux Etats-Unis a créé 189.000 emplois en
mars, selon l'enquête mensuelle du cabinet spécialisé ADP, un
chiffre inférieur aux attentes et qui est le plus faible depuis
janvier 2014. 
    Ces chiffres font craindre aux investisseurs une mauvaise
surprise lors de la publication de l'indicateur global sur
l'emploi, qui interviendra alors que la Bourse sera fermée pour
cause de Vendredi saint.
    Wall Street prendra connaissance pendant la séance de
mercredi de deux indices manufacturiers et d'un indicateur
immobilier.
    Les indicateurs sont particulièrement suivis par les marchés
en ce moment parce que la Réserve fédérale les étudie
soigneusement avant de se prononcer sur le calendrier de
relèvement des taux d'intérêt.
    Le resserrement par la banque centrale américaine de sa
politique monétaire est attendu pour cette année mais les paris
sont ouverts pour la date du premier tour de vis. Intervenant
mercredi à une conférence organisée par l'antenne d'Atlanta de
la Réserve fédérale, Jan Hatzius, économiste de Goldman Sachs, a
dit s'attendre à ce que la Fed attendre la toute fin d'année, ou
le début 2016, pour commencer à relever ses taux.
    Aux valeurs, Sears Holdings grimpe de près de 8%
dans les premiers échanges après avoir annoncé la création d'un
fonds d'investissement immobilier (REIT) qui rachètera 254
magasins Sears et Kmart, une transaction évaluée à plus de 2,5
milliards de dollars.
    La foncière de centres commerciaux Macerich recule
de 4,5% après le retrait de l'offre de rachat de sa concurrente
Simon Property, dont le titre est stable.
 
    Le secteur automobile est en première ligne avec l'annonce
des ventes des constructeurs au mois de mars. Fiat Chrysler
 prend 0,7% en début de séance après avoir vu les
siennes progresser de 2%. Celles de Ford sont en baisse de
3% et le titre cède 0,8%.

 (Ryan Vlastelica; Patrick Vignal pour le service français)