Allemagne-Démission d'un leader de la CSU, en désaccord sur la Grèce

mardi 31 mars 2015 15h26
 

BERLIN, 31 mars (Reuters) - Le vice-président de la CSU bavaroise Peter Gauweiler a démissionné mardi, en disant avoir subi des pressions pour soutenir la prolongation du plan d'aide à la Grèce.

Cet eurosceptique, opposant résolu aux aides accordées à Athènes, est la première personnalité allemande à claquer ainsi la porte en raison de désaccords avec le gouvernement sur la Grèce.

Gauweiler, âgé de 65 ans, a déclaré qu'il démissionnait à la fois de la vice-présidence de l'Union chrétienne-sociale (CSU, partenaire de la coalition de gouvernement) mais aussi de son siège de député au Bundestag, la chambre basse du parlement fédéral.

"On m'a publiquement demandé, en ma qualité de vice-président de la CSU, de voter au Bundestag à l'opposé ce que je représente depuis des années devant la Cour constitutionnelle et devant mes électeurs", a-t-il dit.

Le numéro un de la CSU, Horst Seehofer, avait vivement reproché à Gauweiler d'avoir voté en février contre la prolongation de l'aide financière à la Grèce, qui a été approuvée par le parlement allemand malgré l'opposition d'un nombre record de "frontistes" dans le camp conservateur. (Eric Faye pour le service français)