France-Hollande et Valls se disent à l'écoute mais gardent le cap

mardi 31 mars 2015 18h02
 

* Le cap sera tenu, répète le chef de l'Etat

* "Je reste et j'assume", dit Valls

* Des groupes de travail sous peu

PARIS, 31 mars (Reuters) - François Hollande et Manuel Valls se sont efforcés mardi de répondre aux inquiétudes et aux doléances de la majorité après la débâcle des départementales tout en réaffirmant qu'il n'y aurait pas d'inflexion politique.

De Berlin, où s'est tenu le 17e conseil des ministres franco-allemand, le chef de l'Etat a martelé sa ligne : "Le cap a été fixé et il sera tenu", les réformes se poursuivront "dans la cohérence avec ce que nous avons engagé et qui commence à porter ses fruits".

Taxé de surdité par la droite et une partie de la gauche, François Hollande a assuré avoir entendu les messages exprimés "à travers les scrutins, même si ce sont des scrutins locaux."

Le président assigne deux priorités au gouvernement : "le soutien à l'investissement et la justice sociale en favorisant le travail".

Manuel Valls, qui avait décidé lundi d'annuler son déplacement en Allemagne pour s'expliquer avec les députés socialistes et défendre son action à l'Assemblée nationale, a renouvelé ses appels à l'unité en tendant notamment la main aux Verts.

"Il ne s'agit jamais de s'enfermer, il s'agit d'être à l'écoute des uns et des autres", a plaidé le Premier ministre lors des questions d'actualité à l'Assemblée nationale, où il est intervenu à plusieurs reprises.   Suite...