LEAD 1-Richemont vend Net-a-Porter à Yoox, dont le titre s'envole

mardi 31 mars 2015 10h52
 

(Actualisé avec détails, contexte, commentaire du patron de Yoox)

PARIS/ZURICH, 31 mars (Reuters) - La société italienne de vente d'articles de mode en ligne Yoox va racheter son concurrent Net-a-Porter (NAP), filiale du groupe suisse Richemont, dans le cadre d'une opération d'échange d'actions qui débouchera sur la création d'un acteur majeur d'un marché du luxe en ligne en forte croissance.

Richemont recevra 50% de la nouvelle entité issue de la fusion, qui s'appellera Yoox Net-a-Porter Group, mais ses droits de vote seront plafonnés à 25%, ce qui place de fait Yoox en position de contrôle de la société.

Federico Marchetti, administrateur délégué, fondateur et actionnaire minoritaire de Yoox, prendra la direction générale du nouveau groupe, tandis que la fondatrice de NAP, Natalie Massenet, en sera la présidente exécutive.

"Les modèles économiques établis sont de plus en plus bouleversés par les géants de la technologie", a déclaré Johann Rupert, président de Richemont, cité dans un communiqué.

"C'est dans cette optique que nous pensons qu'il est important de renforcer la position de leader et la taille pour préserver le caractère unique de l'industrie du luxe."

Si les actionnaires de Yoox donnent leur feu vert, l'opération sera finalisée en septembre et Yoox-Net-a-Porter lancera une augmentation de capital d'environ 200 millions d'euros pour financer sa croissance, dont Richemont apportera la moitié, selon un porte-parole du groupe suisse. Il a refusé de préciser la valorisation de Net-a-Porter dans l'opération.

Federico Marchetti a annoncé de son côté qu'un groupe de luxe pourrait participer à l'augmentation de capital.

"Nous nous attendons à ce que le groupe fusionné soit une plate-forme fantastique pour les marques de luxe et nous pouvons penser à des marques de luxe comme investisseurs stratégiques", a-t-il dit lors d'une conférence de presse téléphonique.   Suite...