** LE POINT SUR LES MARCHÉS avant l'ouverture en Europe **

lundi 30 mars 2015 07h45
 

PARIS, 30 mars (Reuters) - Les principales Bourses européennes sont attendues en hausse lundi à l'ouverture, dans la foulée des places asiatiques et de Wall Street, tandis que le dollar regagne du terrain après que Janet Yellen, présidente de la Réserve fédérale, a laissé entendre que les taux d'intérêt seraient bien relevés pour la première fois depuis 2006 cette année aux Etats-Unis.

D'après les premières indications disponibles, le CAC 40 parisien pourrait gagner 0,6% à l'ouverture, le Dax à Francfort 0,5% et le FTSE à Londres 0,5%.

Après un recul dans les premiers échanges, la Bourse de Tokyo gagnait quelque 0,5% en fin de séance, notamment portée par le nouvel accès de faiblesse des cours du pétrole, évolution qui favorise nombre de secteurs, dont celui du transport aérien.

La place boursière japonaise n'a guère été affectée par l'annonce d'un recul bien plus marquée que prévu de la production industrielle en février, les investisseurs semblant faire le pari que la demande va repartir avec le début du nouvel exercice fiscal, qui commence le 1er avril. [ID:nL6N0WW0AN°

Ailleurs en Asie, la Bourse de Shanghai avance de plus de 2%, évoluant à un pic de sept ans, sur des signes suggérant que les autorités chinoises encouragent la progression du marché actions.

Janet Yellen a suggéré vendredi que la Fed relèverait vraisemblablement ses taux d'intérêt plus tard cette année et ce même avant que l'inflation ou la hausse des salaires soient revenus à des niveaux jugés complètement satisfaisants.

Elle a également dit que la Fed pourrait temporiser si les données macro-économiques n'évoluaient pas dans le sens anticipé et que, après une première hausse, les taux d'intérêt seraient relevés très progressivement.

Cela suffit pour faire remonter le dollar, en hausse de 0,3% face à un panier de devises internationales, qui reprend ainsi sa marche en avant face à l'euro et au yen après avoir marqué une pause au cours des deux dernières semaines.

De manière générale, l'attentisme risque de prévaloir sur les principaux marchés financiers avant la publication, vendredi, des chiffres de l'emploi du mois de mars aux Etats-Unis, indicateur clef pour la Fed et l'orientation de sa politique monétaire.   Suite...