27 mars 2015 / 07:14 / dans 2 ans

** LE POINT SUR LES MARCHÉS avant l'ouverture en Europe **

PARIS/LONDRES, 27 mars (Reuters) - Les Bourses européennes sont attendues en léger rebond vendredi à l‘ouverture, soutenues par l‘euro qui repart timidement à la baisse face au dollar mais toujours inquiètes au sujet de la situation au Yémen.

La devise américaine regagne un peu de terrain face à l‘euro mais s‘apprête à accuser sa deuxième semaine de baisse d‘affilée à la suite des commentaires faits le semaine dernière par la Réserve fédérale américaine qui ont eu tendance à repousser les anticipations de hausse des taux aux Etats-Unis. Le billet vert se traite autour de 1,0875 pour un euro et s‘échange à environ 119,15 yens.

D‘après les premières indications disponibles, l‘indice CAC 40 parisien pourrait gagner jusqu‘à 0,2% à l‘ouverture, le Dax à Francfort 0,5% et le FTSE à Londres 0,3%.

“Si l‘euro reprend sa tendance baissière face au dollar, les actions pourraient réagir positivement. L‘indice Dax en particulier a récemment montré une forte corrélation à la devise et serait le premier à bénéficier d‘une faiblesse renouvelée de l‘euro”, souligne Stan Shamu, responsable de la stratégie chez IG, dans une note à ses clients.

“Il n‘y a pas grand-chose à l‘agenda en Europe aujourd‘hui mais on attend la publication de la liste de réformes de la Grèce d‘ici à lundi”, ajoute-t-il.

Athènes s‘est engagée à soumettre d‘ici à lundi une liste exhaustive de réformes qui permettraient de débloquer des financements vitaux pour le pays. On ne sait pas si elle comportera des initiatives du précédent gouvernement comme des privatisations et une réforme des retraites.

La Bourse de Tokyo a fini vendredi en baisse de 0,95%. Wall Street a terminé jeudi en léger repli une séance restée longtemps indécise jeudi.

Les cours du pétrole retombent de près d‘un dollar le baril après les fortes hausses de la séance précédente, les craintes de perturbation de l‘offre liées à l‘offensive saoudienne au Yémen tendant à s‘apaiser.

Selon Goldman Sachs, ces raids aériens devraient avoir peu d‘impact sur l‘approvisionnement, le pays étant peu exportateur et pouvant être contourné par les tankers pétroliers.

L‘offensive aérienne déclenchée jeudi par l‘Arabie saoudite et ses alliés sunnites au Yémen s‘est poursuivie vendredi avec de nouvelles frappes signalées au lever du jour dans le nord du pays, la région dont sont originaires les miliciens chiites houthis, rapportent des sources tribales.

VALEURS À SUIVRE

* VIVENDI, BOLLORE - Bolloré a porté sa participation de 8,15% à 10,20% dans le capital du groupe Vivendi.

* EDF n‘exclut plus de prendre une participation dans une large partie des activités d‘AREVA, rapporte le journal les Echos dans son édition de vendredi.

* GENFIT a annoncé jeudi soir que les premiers résultats d‘une étude de phase 2 sur son traitement destiné à soigner la maladie hépatique du foie “Nash” avaient montré des résultats encourageants.

* Tableau des principaux marchés mondiaux : (Juliette Rouillon pour le service français avec Blaise Robinson; édité par Patrick Vignal)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below