Schäuble critique les taux bas, Draghi l'excédent commercial allemand

jeudi 26 mars 2015 16h46
 

BERLIN, 26 mars (Reuters) - La faiblesse historique des taux d'intérêt pose des problèmes considérables à l'Allemagne, a déclaré jeudi Wolfgang Schäuble, tout en se défendant de critiquer la Banque centrale européenne (BCE).

"Nous avons un environnement en termes de taux d'intérêt qui nous pose d'énormes problèmes en Allemagne", a dit le ministre allemand des Finances lors d'un colloque bancaire à Berlin.

"Un taux d'intérêt bas conduit à une mauvaise allocation des ressources avec tous les risques et les effets secondaires que l'on constate lorsque des bulles se forment", a-t-il ajouté, en estimant qu'il y avait trop de monnaie et de dette à travers le monde.

Wolfgang Schäuble a néanmoins reconnu que la BCE devait s'efforcer d'atteindre son objectif d'une inflation légèrement inférieure à 2% dans la zone euro.

L'Allemagne, puissance exportatrice, a dégagé l'an dernier son premier excédent budgétaire depuis 1969. L'excédent commercial de la première puissance économique européenne s'est notamment élevé au niveau record de 217 milliards d'euros en 2014.

S'exprimant à Rome, Mario Draghi, président de la BCE, a jugé qu'il ne faisait "aucun doute" que cet excédent commercial allemand violait les règles de l'Union européenne sur les déséquilibres excessifs. (Matthias Sobolewski, avec Steve Scherer à Rome; Bertrand Boucey pour le service français, édité par Patrick Vignal)