La Bourse de Paris-Les valeurs du jour jeudi (clôture)

jeudi 26 mars 2015 18h10
 

* Valeurs qui se traitent ex-dividende 
    * Le point sur les marchés européens 

    PARIS, 26 mars (Reuters) - Les valeurs du jour jeudi à la
Bourse de Paris, qui a fini en baisse mais avec un repli moins
marqué qu'à la mi-journée, le relèvement des prévisions de
croissance pour l'Allemagne en 2015 par les conseillers
économiques du gouvernement allemand atténuant en partie les
craintes nées des tensions au Moyen-Orient. et
 
    L'indice CAC 40 a perdu 0,29% à 5.006,35 points,
contre -1,75% vers 13h:
    
    * La résurgence du risque politique a affecté le marché sans
grande distinction sectorielle ou de profil. PUBLICIS 
a abandonné 2,75% à 70,81 euros, plus forte baisse du CAC 40,
ARCELORMITTAL 2,56% à 9,204 euros ou encore ORANGE
 1,58% à 14,935 euros. Hors CAC 40, GENFIT 
s'est replié de 4,26% à 50,85 euros.
    
    * Les VALEURS TECHNOLOGIQUES EUROPÉENNES (-1,56%)
ont accusé l'une des plus fortes baisses sectorielles en Europe,
analystes et investisseurs s'interrogeant sur les perspectives
de croissance du secteur. 
    STMICROELECTRONICS a lâché 3,74% à 8,278 euros,
INGENICO 2,36% à 101,50 euros et ALCATEL-LUCENT
 1,87% à 3,462 euros.
    
    * PSA (+3,14% à 15,435 euros, plus forte hausse du
SBF 120 ) et RENAULT (+2,85% à 83,85 euros)
ont gagné du terrain. Un stratégiste souligne les fondamentaux
solides deux constructeurs français pour lesquels il attend une
croissance des résultats cette année.
    
    * AIRBUS GROUP a repris 2,12% à 60,14 euros, le
crash d'un A320 mardi dans les Alpes françaises avec 150
personnes à bord ayant été délibérément provoqué par le copilote
de l'avion. Mardi, l'action Airbus Group avait
perdu jusqu'à 3,1% en séance à la suite de l'annonce du crash.
    
    * PERNOD RICARD (+1,27% à 107,90 euros) a fait
état d'une amélioration des tendances en Chine après des
performances positives pour le cognac pendant la période
cruciale du nouvel an chinois. 
    
    * COFACE s'est octroyé 3,09% à 11,025 euros.
Deutsche Bank a relevé son conseil sur la valeur de "conserver"
à "acheter".
    
    * EDENRED a fini en hausse de 1,72% à 23,68 euros.
Des analystes saluent le renforcement de la participation
d'Edenred dans ProwebCE dans le cadre d'une association avec
l'équipe dirigeante de la société pour racheter 100% de son
capital. (Le communiqué: bit.ly/1FUgwXJ)
    
    * INNATE PHARMA (-14,12% à 8,88 euros, plus forte
baisse du SBF 120 ) a dévissé après qu'un comité
d'experts indépendants a recommandé d'abandonner une partie d'un
essai de Phase II testant l'anticorps lirilumab de la société de
biotechnologie dans le traitement de la leucémie aigüe myéloïde.
 
    
    * MAUREL & PROM (-6,25% à 7,031 euros) a publié
des résultats en forte baisse au titre de 2014 et annoncé une
réduction drastique de son budget d'exploration, fixé à 44
millions d'euros pour 2015 contre 118 millions en 2014.
 
    
    * HAVAS a reculé de 4,73% à 6,85 euros. BOLLORÉ
 (-3,85% à 4,95 euros) a cédé 22,5% du capital d'Havas,
soit une participation plus élevée que prévu à la suite d'une
demande supérieure à la taille initialement envisagée, dans le
cadre d'un placement d'un montant de 601 millions d'euros, ce
qui pèse sur l'action du groupe publicitaire. 
    
    * KORIAN-MEDICA a reculé de 3,63% à 33,75 euros,
au lendemain de l'annonce par le leader européen des maisons de
retraite de perspectives jugées décevantes. 
    
    * DASSAULT AVIATION a baissé de 8,06% à 1.140
euros après avoir été suspendu mercredi dans le cadre de la
cession de 17,5% du capital du fabricant de l'avion Rafale
effectuée par AIRBUS GROUP pour un montant de 1,64
milliard d'euros. 
    
    * TRIGANO (+6,67% à 28,64 euros) a enregistré
l'une des plus fortes hausses de l'indice CAC Mid & Small
, touchant en séance un plus haut depuis décembre 2007,
après avoir fait état d'une accélération de son activité au
deuxième trimestre et annoncé anticiper une activité soutenue au
deuxième semestre. 
    
    * GROUPE GORGÉ (+2,99% à 20,70 euros) a profité de
l'annonce de deux nouvelles acquisitions pour développer
l'activité d'impression 3D de la société spécialisée dans les
hautes technologies de la sécurité. 

 (Alexandre Boksenbaum-Granier et Raphaël Bloch, édité par
Jean-Michel Bélot)