Novo Banco a suscité sept offres, annonce Lisbonne

mardi 24 mars 2015 18h43
 

LISBONNE, 24 mars (Reuters) - Sept institutions, parmi lesquelles figure la banque espagnole Santander, ont présenté des offres de reprise de la banque portugaise Novo Banco, créée l'an dernier pour regrouper les actifs les plus sains de Banco Espirito Santo (BES) après le sauvetage de cette dernière par l'Etat.

Le gouverneur de la Banque du Portugal, Carlos Costa, a précisé mardi devant une commission parlementaire qu'il espérait clore le dossier d'ici l'été.

La banque centrale avait fixé au 20 mars la date butoir pour le dépôt des offres initiales.

Carlos Costa n'a pas dévoilé les noms des candidats à la reprise mais il a évoqué un intérêt solide, même si le nombre d'offres déposées est inférieur aux 15 acheteurs potentiels présélectionnés le mois dernier.

"Le processus de vente se déroule de manière satisfaisante et normale et il a rencontré un vif intérêt", a-t-il dit.

Santander, première banque cotée de la zone euro par la capitalisation boursière, a annoncé elle-même avoir soumis une offre.

Le groupe portugais Banco BPI, dont le premier actionnaire est l'espagnol Caixabank, a lui aussi présenté une proposition, selon une source de Caixabank.

La presse portugaise a rapporté que le groupe chinois Fosun International, l'assureur chinois Anbang et le fonds de capital-investissement américain Apollo Global Management avaient eux aussi présenté des offres.

Bank of China passe pour être elle aussi en lice.

BES, alors deuxième banque du Portugal, a été sauvé de la faillite l'été dernier par une aide d'urgence de 4,9 milliards d'euros apportée par l'Etat. Les actifs les plus risqués du groupe ont été cantonnés dans une structure de défaisance ("bad bank").

Dans une note d'analyse récente, BBVA a estimé que Novo Banco pourrait rapporter entre 4,3 et 4,8 milliards d'euros à l'Etat. (Andrei Khalip, Marc Angrand pour le service français)