LEAD 1-Athènes en défaut le 20 avril sans nouvelle aide-source

mardi 24 mars 2015 17h17
 

(Actualisé avec précisions, réactions des marchés)

24 mars (Reuters) - La Grèce se trouvera à court de liquidités le 20 avril prochain si elle ne reçoit pas d'ici là de nouvelle aide de la part de ses créanciers, a-t-on appris mardi d'une source au fait du dossier.

La Grèce a recours à des emprunts auprès d'organismes publics pour éviter la faillite mais ne pourra tenir que quelques semaines sans aide extérieure, selon la source.

"Ce sera dur mais le pays peut se débrouiller sans aide jusqu'au 20 avril environ, en ayant recours à des emprunts à court terme auprès d'institutions publiques", dit la source.

Le gouvernement d'Alexis Tsipras a promis de présenter d'ici à lundi au groupe des ministres des Finances de la zone euro une liste détaillée de réformes structurelles, conformément à l'accord conclu le 20 février à Bruxelles sur la prolongation de quatre mois de l'aide internationale.

Le gouvernement grec espère un accord qui lui permettrait de récupérer pour 1,9 milliard d'euros de profits réalisés par la Banque centrale européenne sur des obligations d'Etat grecques.

Athènes souhaite également se voir restituer 1,2 milliard d'euros que détenait le fonds de recapitalisation du secteur bancaire grec mais qu'a repris le mois dernier le Fonds européen de stabilité financière (FESF).

Le président de l'Eurogroupe, Jeroen Dijsselbloem, a demandé au FESF d'étudier la possibilité de reverser cette somme à la Grèce, a-t-on appris mardi auprès de responsables de la zone euro. La question devrait être examinée dès mercredi par le conseil d'administration du Fonds.

  Suite...