Chine-Le gouverneur de la PBoC réaffirme sa politique prudente

dimanche 22 mars 2015 15h09
 

PEKIN, 22 mars (Reuters) - Une politique monétaire trop accommodante risquerait d'entraver les réformes structurelles en Chine, a déclaré dimanche le gouverneur de la banque centrale, Zhou Xiaochuan, en s'engageant à alléger les contrôles des capitaux pour favoriser la pleine convertibilité du yuan.

Il s'est aussi efforcé d'apaiser les inquiétudes suscitées par la volatilité des flux de capitaux, expliquant que les réserves de change dont dispose Pékin jouaient le rôle d'amortisseur et assurant que son pays avait les moyens de faire face à des sorties de capitaux spéculatives à court terme.

Le gouverneur de la Banque populaire de Chine (PBoC) a aussi réaffirmé que celle-ci maintiendrait une politique monétaire prudente, en dépit de la baisse des taux d'intérêt et de celle des ratios de réserves obligatoires ces derniers mois.

"Si nous adoptons une politique monétaire trop souple, cela ne favorisera pas les réformes structurelles", a-t-il dit lors d'une conférence à Pékin.

Il a assuré que la Chine continuait de progresser vers la convertibilité totale du yuan et que celle-ci passerait cette année par de nouvelles mesures visant à faciliter l'investissement sur les marchés financiers étrangers et à réformer le dispositif des "investisseurs institutionnels étrangers agréés" ("Qualified foreign institutional investors, QFII), qui n'est selon lui "ni adapté ni assez souple".

(Kevin Yao, Marc Angrand pour le service français)