LEAD 1-Evotec et Sanofi signent un accord sur le site de Toulouse

vendredi 20 mars 2015 12h34
 

(Actualisé avec réactions syndicales)

TOULOUSE, 20 mars (Reuters) - Sanofi et Evotec ont finalisé la cession par la société française des plates-formes scientifiques de son site de Toulouse et la mise en place avec l'entreprise allemande de biotechnologie d'un partenariat de recherche sur de nouveaux médicaments.

Sanofi avait annoncé en décembre être entré en négociations exclusives avec Evotec dans le cadre de la réorganisation de ses activités de recherche enclenchée à l'automne 2012 sous l'égide de son ex-directeur général Christopher Viehbacher, qui a depuis été limogé.

Aux termes de l'accord dévoilé jeudi soir, Sanofi s'engage à investir 250 millions d'euros sur une période de cinq ans pour mettre en place un programme pluriannuel conjoint de recherche afin de développer les plates-formes scientifiques du site toulousain.

Evotec prend de son côté l'engagement de maintenir l'emploi de plus de 200 personnes sur le site en faisant de Toulouse une base européenne de son développement international.

Le plan de réorganisation de Sanofi prévoyait initialement de conserver à Toulouse 364 emplois sur 617 et de mettre en place des plates-formes ayant vocation à devenir autonomes (recherches, technologie, support).

Mais à la suite du plan social, les effectifs du site ont progressivement diminué à environ 250 personnes, résultat de mutations internes ainsi que de départs volontaires.

A l'annonce de cet accord, la CGT a dénoncé un "gâchis scientifique et humain", estimant qu'"aucune garantie d'activité" n'a été apportée au site de Toulouse.

"On ne sait pas vraiment comment le groupe va contribuer à l'avenir du site et plus largement à celui de sa recherche interne", a déclaré à Reuters Thierry Bodin, coordonnateur CGT.   Suite...