Athènes sollicite un soutien financier des "utilities"-presse

jeudi 19 mars 2015 10h25
 

ATHENES, 19 mars (Reuters) - Le gouvernement grec pousse les compagnies des eaux ou d'électricité à prêter à l'Etat pour éviter de se retrouver à court d'argent, écrit jeudi le journal Kathimerini.

Le gouvernement du Premier ministre Alexis Tsipras a déjà puisé dans les caisses de retraites, avaient dit des hauts fonctionnaires ce mois-ci à Reuters.

Kathimerini, citant des sources anonymes, précise que le gouvernement demande à de grandes sociétés de services aux collectivités telles que la compagnies des eaux d'Athènes (EYDAP) et à la compagnie d'électricité publique PPC de prêter à l'agence de gestion de la dette par le biais de prises en pension à court terme, procédé utilisé déjà pour les caisses de retraite.

Le journal dit aussi que l'opérateur télécoms OTE pourrait être également sollicité encore qu'Athènes n'ait qu'une participation de 10% à son capital. OTE, dont Deutsche Telekom détient 40% du capital, n'avait aucun commentaire à faire dans l'immédiat, non plus que PPC et EYDAP. (Costas Pitas et Angeliki Koutantou, ilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)