Merkel ne pense pas pouvoir résoudre les problèmes lundi avec Tsipras

jeudi 19 mars 2015 10h10
 

BERLIN, 19 mars (Reuters) - Angela Merkel a déclaré jeudi devant les députés allemands que la visite lundi à Berlin de son homologue grec Alexis Tsipras ne permettrait pas de résoudre les problèmes.

"J'ai invité le Premier ministre grec Alexis Tsipras à Berlin lundi et j'attends sa visite avec impatience. Nous aurons le temps de nous parler en détail et peut-être aussi de nous disputer", a déclaré la chancelière au Bundestag avant de s'envoler pour le Conseil européen de Bruxelles.

Personne ne doit s'attendre à une solution des problèmes à la réunion de lundi, a-t-elle ajouté.

En ce qui concerne la conjoncture dans la zone euro, elle a estimé que le retour de la croissance et la baisse du chômage montraient que des progrès importants avaient été réalisés, mais que la crise de la dette n'avait pas été totalement résolue.

"Nous avons montré ce qui peut être réalisé par une action résolue et la solidarité européenne, mais nous n'avons pas surmonté la crise sur une base durable pour le long terme", a déclaré Angela Merkel. (Stephen Brown, Michelle Martin et Madeline Chambers; Danielle Rouquié pour le service français)