Allemagne-Nouvelle grève chez Lufthansa, des centaines d'annulations

mercredi 18 mars 2015 17h09
 

BERLIN, 18 mars (Reuters) - Les pilotes de Lufthansa ont entamé mercredi une grève de deux jours, poursuivant ainsi le bras de fer qui les oppose à la direction de la compagnie aérienne allemande.

Le syndicat des pilotes, Vereinigung Cockpit, conteste le montant des pensions versées aux salariés pré-retraités et plus largement le projet de réduction de coûts de leur employeur qui cherche à développer son segment low-cost.

La grève de mercredi, la deuxième cette année, concerne les vols court et moyen-courriers chez Lufthansa. Quelque 750 vols ont été annulés sur 1.400 prévus.

Sur les long-courriers, 84 vols sur 153 prévus jeudi ont été annulés. Le fret n'est pas concerné, pas plus que les filiales Germanwings, Eurowings, Air Dolomiti, Swiss et Austrian.

Lufthansa, qui affirme que la croissance de ses principales marques dépendra de réductions des coûts, a réagi en annulant des négociations salariales qui étaient prévues mardi avec le syndicat.

Les grèves de 2014 ont coûté 232 millions d'euros à la compagnie aérienne allemande.

Selon Jochen Rothenbacher, la grève de mercredi et jeudi coûte 15 millions d'euros par jour et il craint qu'elle dure un certain temps encore.

Les pilotes réclament une médiation pour résoudre les problèmes existants, tandis que la direction ne veut d'un tel arbitrage que sur la question des prestations de pré-retraite. Actuellement, les pilotes peuvent partir à la retraite à 55 ans et percevoir une portion de leur salaire jusqu'à l'âge légal de départ à la retraite de 65 ans.

Lufthansa ne veut pas changer ces conditions pour ceux qui ont été embauchés avant 2014 mais, pour les autres, elle veut repousser l'âge moyen de départ à la retraite à 61 ans alors que, selon elle, cet âge moyen est actuellement de 59 ans et six mois. (Wilfrid Exbrayat, Benoît Van Overstraeten et Patrick Vignal et Nicolas Delame pour le service français)