Tsipras ne demandera pas de financement à la Russie-porte-parole

mercredi 18 mars 2015 08h57
 

ATHENES, 18 mars (Reuters) - Le Premier ministre grec Alexis Tsipras abordera la question des liquidités lors de ses réunions avec les chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union européenne en marge du Conseil européen à Bruxelles, a annoncé mercredi le porte-parole du gouvernement grec, mais Athènes ne prévoit pas de demander de prêts à la Russie.

"Nous chercherons à ce que l'accord du 20 février avec l'Eurogroupe soit clarifié et à savoir comment il sera accompagné de la fourniture de liquidités", a déclaré le porte-parole du gouvernement Gabriel Sakellaridis à la chaîne de télévision Skai TV.

Le Premier ministre grec Alexis Tsipras veut rencontrer la chancelière allemande Angela Merkel, le président français François Hollande, le président de la Banque centrale européenne Mario Draghi et le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker en marge du sommet de jeudi et vendredi à Bruxelles.

Athènes pourrait se retrouver à court d'argent d'ici quelques semaines. Les pays de l'UE, mal disposés par les critiques anti-plan de sauvetage du nouveau gouvernement grec, ont décidé de geler toute aide financière tant que le gouvernement grec n'aura pas affiché sa volonté de mise en oeuvre des réformes promises par son prédécesseur.

Le Premier ministre grec se rendra par ailleurs à Moscou le 8 avril sur invitation du président russe Vladimir Poutine. A cette occasion, des questions bilatérales seront abordées, y compris des sujets relatifs aux investissements, mais la Grèce ne demandera pas de financement à la Russie, a précisé le porte-parole du gouvernement grec. (Georges Georgiopoulos; Danielle Rouquié pour le service français)