LEAD 1-Japon-La BoJ minimise les risques de déflation

mardi 17 mars 2015 13h09
 

(Actualisé avec d'autres déclarations du gouverneur de la BoJ)

par Leika Kihara et Stanley White

TOKYO, 17 mars (Reuters) - Le gouverneur de la Banque du Japon (BoJ) Haruhiko Kuroda a déclaré mardi que la faiblesse des coûts de l'énergie pouvait se traduire par une évolution négative des prix à la consommation, tout en disant que cela n'empêcherait pas l'inflation de rebondir à la faveur de la reprise de l'économie.

En poste depuis près de deux ans, Haruhiko Kuroda semble donc suggérer ne voir aucune nécessité de nouvelles mesures de soutien à l'économie japonaise dans l'immédiat, réaffirmant que l'objectif d'une inflation de 2% restait en vue.

Comme attendu, le comité de politique monétaire de la banque centrale s'est prononcé en faveur du maintien d'un programme de rachats d'actifs de 80.000 milliards de yens (623 milliards d'euros) par an.

L'institut d'émission s'est cependant montré légèrement moins optimiste au sujet de l'évolution à court terme des prix à la consommation.

"L'économie japonaise devrait, en tendance, continuer sa reprise à un rythme modéré", note la BoJ dans un communiqué.

"L'inflation sur un an devrait évoluer autour du zéro à ce stade en raison de la baisse des prix de l'énergie", poursuit la BoJ, qui avait dit le mois dernier que la hausse des prix à la consommation allait "ralentir".

La chute des cours de l'or noir a ramené l'inflation annuelle à 0,2% en janvier, soit un niveau très éloigné de l'objectif de la BoJ.   Suite...