Tsipras veut voir Merkel, Hollande, Juncker et Draghi

mardi 17 mars 2015 11h56
 

ATHENES, 17 mars (Reuters) - Le Premier ministre grec Alexis Tsipras a sollicité une réunion avec les principaux dirigeants européens et notamment avec le président de la Banque centrale européenne Mario Draghi, en marge du Conseil européen qui se tient jeudi et vendredi, a-t-on appris mardi dans l'entourage du gouvernement grec.

Le chef du gouvernement grec souhaite aussi que le président français François Hollande, la chancelière allemande Angela Merkel et le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker participent à la réunion.

Alexis Tsipras, qui rencontrera Angela Merkel le 23 mars à Berlin, selon des informations publiées lundi, a présenté sa requête au président du Conseil européen Donald Tusk.

Le Premier ministre grec se rendra par ailleurs à Moscou le 8 avril sur invitation du président russe Vladimir Poutine qui souhaite s'entretenir avec lui, a-t-on appris mardi dans l'entourage du gouvernement grec.

Le gouvernement ayant auparavant annoncé que Vladimir Poutine avait invité Alexis Tsipras à se rendre à Moscou le 9 mai, on ne sait pas si la rencontre du 8 avril se substitue à cette date.

Le gouvernement Tsipras avait laissé entendre à son arrivée au pouvoir qu'il pourrait ne pas soutenir la politique de l'Union européenne envers la Russie.

Certains observateurs s'étaient alors demandé si la Grèce pourrait ne pas se tourner vers Moscou pour obtenir une aide financière et éviter la faillite.

A court de liquidités, le nouveau gouvernement grec de gauche issu des législatives du 25 janvier cherche à convaincre ses créanciers de l'UE et du Fonds monétaire international de renégocier les termes du plan d'aide qui a été octroyé au pays du temps du gouvernement précédent et à obtenir une nouvelle aide financière. (Renee Maltezou et Deepa Babington; Danielle Rouquié pour le service français)