BHP donne des précisions sur la scission de South32

mardi 17 mars 2015 00h16
 

MELBOURNE, 16 mars (Reuters) - BHP Billiton a précisé mardi les paramètres de la société South32, laquelle doit être cotée en Bourse en Australie, en Grande-Bretagne et en Afrique du Sud le 18 mai avec un endettement bien moins élevé que prévu.

South32 hébergera les activités de BHP dans l'aluminium et le manganèse, la mine de nickel de Cerro Matoso, la mine d'argent de Cannington et des houillères en Australie et en Afrique du Sud.

Après approcation des actionnaires lors d'une assemblée générale prévue pour le 6 mai, elle verra le jour avec un endettement net de 674 millions de dollars, moins de la moitié du montant que projetaient les analystes.

"La dette nette est plus favorable que prévu ce qui lui permet à l'évidence de penser stratégie d'investissement", a dit Chris Drew, analyste de RBC à Sydney. "La croissance organique du portefeuille est limitée, donc il semble pertinent de viser une croissance externe".

Le document de scission montre que le nouveau groupe minier de taille moyenne compte redistribuer 40% au moins du résultat sous forme de dividende chaque semestre, ce qui est à peu près conforme à ce que les analystes attendaient.

Ces derniers valorisent South32 à 13 milliards de dollars environ (12,3 milliards d'euros). BHP ne donne aucune estimation de la capitalisation boursière de cette structure mais dit que la valorisation historique du capital investi est de 12,95 milliards de dollars.

BHP ajoute que les actifs de South32 ont contribué au bénéfice net semestriel à hauteur de 738 millions de dollars, ce qui est supérieur de plus de 50% à ce que certains analystes avaient projeté pour l'exercice annuel clos en juin 2015.

"La scission simplifiera BHP Billiton et a le potentiel de débloquer de la valeur pour l'actionnaire, tout en créant un nouveau groupe minier et de métaux international et diversifié, disposant d'une position significative dans chacune de ses grandes matières premières", a dit le président de BHP Jac Nasser.

(Sonali Paul, Wilfrid Exbrayat pour le service français,)