BOURSE-Fiat à un pic de 17 ans sur l'idée d'un rapprochement

lundi 16 mars 2015 15h52
 

16 mars (Reuters) - Le titre Fiat Chrysler Automobiles (FCA) coté à Milan avançait de plus de 1% lundi en milieu d'après-midi après avoir atteint en séance un pic de près de 17 ans à la suite d'une idée du rapprochement du constructeur avec GM ou Ford évoquée par son administrateur délégué Sergio Marchionne.

Vers 14h45 GMT, l'action prend 1,28% à 15,80 euros après avoir inscrit plus tôt un plus haut depuis juillet 1998, à 16,29 euros.

L'action enchaîne ainsi sa quatrième séance consécutive de hausse. Depuis le début de l'année, elle a gagné près de 65%, après +61,5% en 2014 et +56,9% en 2013, soit la deuxième meilleure performance de l'indice Stoxx 600 sur la période.

Sergio Marchionne a dit, dans un entretien accordé à Bloomberg, qu'un rapprochement avec General Motors (GM) ou Ford était "techniquement faisable", tout en ajoutant qu'il n'y avait "rien de concret" sur la table.

Les intervenants de marché qui citent ces propos estiment que ces derniers font entrevoir une nouvelle consolidation du secteur, une évolution qui permettrait de réduire les coûts dans un secteur gourmand en capitaux.

Ces mêmes intervenants notent toutefois qu'un rapprochement de Fiat Chrysler avec l'un de ses rivaux américains paraît compliqué.

"Un rapprochement avec FCA serait un revirement complet de la stratégie ONE Ford mise en place par Ford, qui a vu le constructeur homogénéiser ses marques, ses plate-formes et ses produits au cours des dernières années", estime dans une note Arndt Ellinghorst, analyste chez Evercore ISI.

Ce dernier ajoute que GM n'était pas forcément attiré par un rapprochement avec FCA au vu de l'amélioration de ses performances en Amérique du Nord et d'une présence déjà forte en Amérique du Sud, en Europe et en Chine. (Agnieszka Flak, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Véronique Tison)