Wall Street ouvre en hausse avec l'euro

lundi 16 mars 2015 14h48
 

* Pour les valeurs à suivre, cliquez sur

NEW YORK, 16 mars (Reuters) - Wall Street s'affichait en hausse lundi dans les premiers échanges, tentant ainsi un rebond après trois semaines consécutives de repli, la remontée de l'euro reléguant au second plan les craintes de voir la vigueur du dollar avoir des conséquences néfastes sur les résultats des entreprises.

Vers 13h45 GMT, l'indice Dow Jones gagne 0,58%, soit 102,11 points, à 17.851,42, le S&P 500, plus large, progresse de 0,56% à 2.064,92 points et le Nasdaq Composite de 0,48% à 4.894,99.

Anticipant également une hausse des taux d'intérêt de la Réserve fédérale à court terme, décision de politique monétaire susceptible de faire monter le dollar encore plus haut, les investisseurs se sont détournes du marchés actions depuis quelques semaines.

Le S&P 500, indice de référence des gérants de fonds, accuse un recul de quelque 3% par rapport à son record historique en séance de 2.119,59 points inscrit le 25 février.

Porté par des déclarations d'Ignazio Visco, gouverneur de la Banque d'Italie et membre du conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne (BCE), qui s'inquiète de la vitesse à laquelle la monnaie unique est tombée à un creux de 12 ans face au dollar, l'euro reprenait quelque 0,8% par rapport au billet vert au moment de l'ouverture de Wall Street.

"Le marché des changes semble venir en soutien au marché actions américain", a déclaré Nick Colas, chargé de la stratégie chez Convergex.

Les statistiques publiées avant l'ouverture de Wall Street, inférieurs aux attentes, contribuent à mettre la pression sur le dollar dans le sens où elles pourraient conduire la Fed à s'interroger sur le calendrier de la hausse de ses taux.

La croissance de l'activité industrielle dans la région de New York a, contre toute attente, ralenti pour le deuxième mois d'affilée en mars, en raison notamment du recul le plus marqué des nouvelles commandes depuis novembre 2013, montrent des données publiées lundi par la Réserve fédérale de New York.   Suite...