LEAD 1-Le bilan de l'accident d'avion à Taiwan s'alourdit à 31 morts

jeudi 5 février 2015 06h43
 

(Actualisé avec vérifications de tous les avions ATR à Taiwan)

TAIPEH, 5 février (Reuters) - Le bilan de l'accident d'un avion de la compagnie taiwanaise TransAsia qui s'est écrasé mercredi peu après son décollage de Taipeh s'est alourdi à 31 morts et douze disparus, ont annoncé jeudi les autorités taiwanaises.

L'appareil, un ATR 72-600, transportait 58 passagers et membres d'équipage. Il s'est écrasé dans une rivière de Taipeh après le décollage.

Quinze personnes ont survécu à l'accident.

Une vidéo prise par un automobiliste montre l'avion, un bimoteur à hélice, basculant sur un côté au-dessus d'un pont autoroutier proche de l'aéroport. L'appareil, qui avait auparavant slalomé entre des bâtiments, a fini sa course dans une rivière.

Selon un enregistrement des communications avec la tour de contrôle, le dernier message des pilotes a été "Mayday, Mayday, extinction moteur".

TransAsia est la troisième compagnie aérienne taiwanaise. En juillet dernier, un autre de ses avions, un ATR 72-500, s'était écrasé sur l'île de Penghu; 48 de ses 58 occupants avaient trouvé la mort.

La direction taiwanaise de l'aviation civile (CAA) a ordonné jeudi aux compagnies aériennes de procéder immédiatement à des vérifications poussées de leur flotte d'ATR. Ces contrôles porteront sur les moteurs, les hélices de même que sur les systèmes de contrôle du kérosène et les dispositifs d'allumage de ces avions à turbopropulseur.

Vingt-deux avions ATR sont utilisés par les compagnies taiwanaises. La CAA n'a pas ordonné leur immobilisation.

ATR, pour Avion de transport régional, est une co-entreprise associant l'avionneur européen Airbus et Alenia Aermacchi, une filiale du groupe italien Finmeccanica.

La France, où sont assemblés les ATR, et le Canada, où les moteurs Pratt & Whitney PW127 de l'avion ont été fabriqués, seront associés à l'enquête. (Faith Hung; Henri-Pierre André pour le service français)