LEAD 1-BT pourrait annoncer dès jeudi le rachat d'EE

mercredi 4 février 2015 23h12
 

(Actualisé avec contexte)

LONDRES, 4 février (Reuters) - BT est parvenu à un accord avec Orange et Deutsche Telekom en vue du rachat de leur coentreprise britannique EE et une annonce pourrait intervenir dès jeudi, a dit mercredi une source proche du dossier.

BT, numéro un de la téléphonie fixe au Royaume-Uni, avait engagé en décembre des négociations exclusives avec Orange et BT pour leur racheter leur filiale commune EE et reprendre ainsi pied dans la téléphonie mobile.

L'ex-monopole des télécoms s'est refusé à tout commentaire.

En décembre, BT a annoncé que si l'opération se faisait il paierait 12,5 milliards de livres (11,02 milliards d'euros), pour moitié en numéraire et pour moitié en actions.

Deutsche Telekom recevrait 12% du capital de l'opérateur britannique et le droit de nommer un représentant au conseil d'administration, et Orange, n'aurait de son côté que 4% des titres de BT mais percevra plus d'argent.

Cette acquisition ferait de BT un opérateur télécoms intégré de premier plan, présent à la fois sur le haut débit fixe et mobile, tout en permettant de réduire les coûts via une rationalisation des réseaux et des activités.

Néanmoins, la consolidation du secteur britannique des télécoms est loin d'être terminée, les opérateurs ayant pour ambition d'offrir aux consommateurs des forfaits couplant téléphonie fixe et mobile, internet haut débit et télévision.

Le mois dernier, le conglomérat hong-kongais Hutchison Whampoa a annoncé être entré en négociations exclusives avec l'espagnol Telefonica pour lui racheter O2, sa filiale de téléphonie mobile en Grande-Bretagne, pour un montant pouvant atteindre 10,25 milliards de livres (13,55 milliards d'euros). (Kate Holton, Véronique Tison et Juliette Rouillon pour le service français)