Telecom Italia attend le feu vert du Brésil pour discuter fusion

mercredi 4 février 2015 20h33
 

par Danilo Masoni

MILAN, 4 février (Reuters) - Le groupe télécoms italien Telecom Italia va attendre le feu vert du gouvernement brésilien avant d'engager des discussions en vue du rachat de son concurrent local Oi, ont dit à Reuters deux sources proches du dossier.

Après avoir rencontré la semaine dernière les ministres brésiliens de la Communication et de l'Industrie, l'administrateur délégué de Telecom Italia, Marco Patuano, en informera le conseil d'administration lors d'une réunion jeudi pour examiner le nouveau plan stratégique du groupe.

En novembre, Telecom Italia a demandé à Marco Patuano d'examiner la faisabilité d'une fusion entre sa filiale brésilienne TIM Participacoes et Oi afin de donner naissance au premier opérateur de téléphonie au Brésil.

Les investisseurs attendent désormais avec impatience les conclusions de l'administrateur délégué à ce sujet.

"Un signe du gouvernement est nécessaire pour engager toute discussion directe avec Oi", a dit une des sources mercredi.

"Un renforcement de TIM est vu favorablement par les responsables politiques mais il reste des problèmes clés à résoudre", a déclaré une autre source.

Telecom Italia a refusé de commenter.

  Suite...