Pologne-Le régulateur propose un plan de conversion des crédits

mardi 3 février 2015 17h17
 

VARSOVIE, 3 février (Reuters) - Le directeur de l'autorité de régulation financière polonaise KNF propose un plan permettant aux banques de convertir en zlotys des crédits immobiliers libellés en francs suisses, mesure qui coûterait au secteur bancaire local dans les 1,2 milliard de zlotys (288 millions d'euros) annuellement.

Près d'un demi-million de crédits immobiliers contractés en Pologne sont libellés en franc suisse et ils représentent un total de 35 milliards d'euros, soit 9% du PIB polonais.

Nombre de propriétaires ont du mal à rembourser ces crédits en raison de la flambée du franc suisse à la suite de son désarrimage inattendu d'avec l'euro le 15 janvier.

Andrzej Jakubiak, le directeur de la KNF, a déclaré à une commission parlementaire aux Finances que le but était de diviser ces crédits en deux parties à la suite de la conversion, la part non garantie portant un intérêt de 1% l'an.

La moitié de la partie non garantie serait radiée progressivement sur une période de 20 à 25 ans, a-t-il ajouté, précisant qu'il voulait en discuter avec les banques polonaises.

Quant à la possibilité que ce plan soit effectivement mis en place, elle est inconnue car il n'est pas endossé par le gouvernement.

Un peu auparavant, le Premier ministre Ewa Kopacz avait déclaré que l'Etat ne financerait pas de mesures d'aide aux ménages ayant du mal à rembourser ce type de crédit immobilier.

Les banques polonaises ont déjà fait savoir qu'elles réduiraient le taux d'intérêt affecté à ces crédits à la suite du décrochage du franc suisse d'avec l'euro. (Anna Koper, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Véronique Tison)