La Bourse d'Athènes gagne 6% avec le rebond de ses banques

mardi 3 février 2015 10h42
 

PARIS, 3 février (Reuters) - La Bourse d'Athènes reprend plus de 6% mardi matin, portée par ses banques, qui accentuent leur rebond dans l'espoir d'un accord pour la restructuration de la dette de la Grèce.

Athènes a abandonné ses appels à un effacement de sa dette, une option rejetée par l'ensemble de ses créanciers et partenaires européens, et propose d'échanger sa dette détenue par la Banque centrale européenne (BCE) et le secteur public contre des obligations indexées sur la croissance et des obligations perpétuelles, évitant ainsi de faire subir des pertes au secteur privé, a dit une source lundi.

Le nouveau Premier ministre grec Alexis Tsipras et son ministre des Finances Yanis Varoufakis font une tournée des capitales européennes pour tenter d'imposer leur idée d'un dispositif se substituant à l'accord de renflouement passé avec la "troïka" (Union européenne, FMI, BCE).

La Bourse d'Athènes s'adjuge 6,3% vers 09h40 GMT et affiche un gain de quelque 14% depuis son point bas depuis septembre 2012 touché mercredi. Elle avait reculé de 15,4% en trois séances après la victoire, dimanche 25 janvier, du parti de la gauche radicale Syriza aux élections législatives.

Eurobank prend 12,7% et affiche un rebond de plus de 50% depuis son point bas de mercredi, après en avoir perdu autant dans les trois jours qui ont suivi la victoire du Syriza.

National Bank gagne 12,9%, pour un rebond de 39% depuis mercredi, après avoir chuté de près de 43% en trois jours, et Alpha Bank s'adjuge 12%, en hausse de 40% depuis mercredi, après avoir dégringolé de 42%. (Blaise Robinson, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)