Enquêtes pour corruption dans le secteur bancaire chinois

mardi 3 février 2015 05h56
 

SHANGHAI, 3 février (Reuters) - La Banque de Pékin a annoncé mardi que son directeur, Lu Haijun, faisait l'objet d'une enquête pour violation disciplinaire aggravée, devenant le dernier banquier en date rattrapé par la lutte contre la corruption.

Au cours du week-end, un autre responsable du secteur bancaire, Mao Xiaofeng, président de China Minsheng Banking , a remis sa démission pour raisons personnelles à la suite d'articles de presse le disant visé par une enquête pour corruption.

La lutte contre la corruption est l'une des priorités affichées par le président Xi Jinping qui redoute que ce problème largement répandu ne menace la légitimité du Parti communiste.

Des hommes d'affaires et des responsables politiques sont tombés en disgrâce, dont Zhou Yongkang, ancien chef des services de sécurité intérieure, et Ling Jihua, ex-conseiller de Hu Jintao, le prédécesseur de Xi Jinping. (voir et )

D'après des médias chinois, la démission de Mao Xiaofeng, qui n'était en fonction que depuis août, serait liée à la chute de Ling Jihua. (Engen Tham; Henri-Pierre André pour le service français)