Contacts Russie-Ukraine sur la réouverture d'un couloir aérien

lundi 2 février 2015 22h23
 

MONTREAL, 2 février (Reuters) - La Russie et l'Ukraine ont des contacts indirects en vue de rouvrir un important couloir aérien au-dessus de la mer Noire et de la mer d'Azov, selon plusieurs sources proches du dossier.

Les discussions se font en marge de la réunion de l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI) qui se tient cette semaine à Montréal.

Le but est de permettre la reprise des vols commerciaux dans l'espace aérien international géré par l'Ukraine au large de la péninsule de Crimée, annexée par les Russes en mars dernier.

Une source a précisé que l'OACI avait profité de la réunion de Montréal pour permettre à la Russie et à l'Ukraine de tenter de régler cette question en terrain neutre.

La zone concernée est fermée à l'aviation civile depuis avril dernier, de crainte notamment de voir des directives contradictoires données par les contrôleurs aériens russes et ukrainiens.

C'est une route qui était très fréquentée, avant le conflit actuel dans l'est de l'Ukraine, par les avions long-courriers se rendant au Proche-Orient et en Asie.

L'automne dernier, l'Ukraine a demandé à l'OACI de pouvoir rouvrir ce couloir aérien au-dessus des eaux internationales afin de décongestionner le trafic dans les autres secteurs.

Un porte-parole de la Lufthansa a cependant déclaré que même si ce couloir était rouvert, la compagnie allemande continuerait de l'éviter pour des raisons de sécurité, étant donné la situation dans la région.

La compagnie norvégienne à bas coût Norwegian Air Shuttle a fait savoir qu'elle n'emprunterait de nouveau cette route que lorsque celle-ci aura été déclarée sûre par Eurocontrol, l'agence européenne du contrôle aérien. (Allison Lampert, Guy Kerivel pour le service français)