Bankia verserait jusqu'à 500 mlns aux petits porteurs lésés

lundi 2 février 2015 17h53
 

MADRID, 2 février (Reuters) - Une enveloppe de l'ordre de 300 à 500 millions d'euros sera attribuée aux actionnaires individuels lésés lors de l'introduction en Bourse de la banque espagnole Bankia en 2011, a-t-on appris auprès de trois sources au fait du dossier.

Des discussions intenses se poursuivent entre Bankia et son actionnaire principal, l'Etat espagnol, pour savoir qui paiera et un accord devrait être annoncé "dans les prochains jours", selon ces sources.

Bankia, issue de la fusion de sept caisses d'épargne régionales, avait été introduite en Bourse en juillet 2011 après avoir levé quelque trois milliards d'euros, dont 1,8 milliard provenant de la vente d'actions à des clients qui avaient été invités à souscrire à l'offre publique de vente.

La banque a dû être renflouée par l'Etat moins d'un an plus tard, entraînant une perte sèche pour les petits actionnaires.

Le groupe a renoué avec les bénéfices en 2013 mais reste sous la menace d'une procédure judiciaire relative à son prospectus d'introduction en Bourse. Il a reporté la semaine dernière la publication de ses résultats 2014 dans l'attente d'une décision sur l'indemnisation des petits porteurs.

Selon deux des sources, le montant ne dépassera pas les 500 millions d'euros car beaucoup de petits porteurs avaient déjà vendu leurs actions avant le renflouement de l'établissement.

Bankia et le ministère de l'Economie, qui contrôle le fonds de restructuration bancaire Frob, n'ont pas souhaité commenter ces informations.

(Julien Toyer et Jesús Aguado, Véronique Tison pour le service français)