Hyundai baisse le prix des voitures à pile à combustible

lundi 2 février 2015 09h45
 

SÉOUL, 2 février (Reuters) - Hyundai Motor annoncé lundi une baisse de 43% du prix de son modèle Tucson, voiture électrique équipée d'une pile à combustible, en Corée du Sud et a dit envisager des réductions tarifaires sur des exemplaires vendus à l'étranger afin de concurrencer Toyota Motor.

Le constructeur automobile sud-coréen, classé au cinquième mondial en prenant en compte sa filiale Kia Motors, veut rendre plus abordables les voitures à pile à combustible sur son marché domestique en réduisant leurs prix. La Tucson est désormais vendue en Corée du Sud à un prix de 85 millions de wons (68.317 euros).

En développant des technologies plus respectueuses de l'environnement, Hyundai a longtemps vanté les avantages de la pile à combustible sur celle d'une batterie alimentée par d'autres alternatives, mais le prix élevé de cette technologie et le manque de stations de ravitaillement ont jusqu'ici constitué un frein à son adoption.

La Corée du Sud possède seulement une station de ravitaillement en hydrogène, et l'ouverture d'une autre est prévue au premier semestre de cette année. Le gouvernement prévoit d'étendre leur nombre à 200 d'ici 2025.

Depuis son lancement, Hyundai dit avoir écoulé seulement 200 véhicules à pile à combustible dans le monde, notamment aux Etats-Unis et en Europe.

"Une baisse significative du prix des Tucson permettra une hausse des volumes des véhicules à pile à combustible en général en les rendant plus abordables pour les consommateurs", souligne Hyundai dans un communiqué publié lundi.

En décembre, Toyota a lancé sa Mirai dotée d'une pile à combustible au prix hors taxe de 6,7 millions de yens (50.390 euros). Le concurrent japonais de Hyundai a dit le mois dernier prévoir d'écouler au moins 3.000 exemplaires de cette berline aux Etats-Unis d'ici fin 2017.

Hyundai Motor Group a annoncé vouloir investir 11.000 milliards de wons dans le développement de voitures "propres" d'ici 2020 et a prévu de lancer un deuxième modèle à pile à combustible d'ici cinq ans. (Sohee Kim; Claude Chendjou pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)