Le gel des tarifs autoroutiers négatif pour le secteur-Moody's

vendredi 30 janvier 2015 17h41
 

PARIS, 30 janvier (Reuters) - Moody's écrit vendredi que la décision du gouvernement de suspendre la hausse des tarifs autoroutiers prévue le 1er février et la poursuite des discussions sur le régime des concessions ont "un impact négatif sur les créances du secteur".

Matignon a décidé mardi de suspendre la hausse contractuelle dans l'attente de l'aboutissement des travaux d'un groupe parlementaire sur les négociations en cours entre l'Etat et les concessionnaires sur les moyens de rééquilibrer leurs relations.

"Moody's prévient que tout changement important à ce cadre contractuel, consécutif aux développements récents et aux discussions en cours, en l'absence d'autres mécanismes qui permettraient aux concessionnaires de maintenir un équilibre financier sur la durée de vie de la concession, seraient négatifs en termes de crédit pour les opérateurs d'autoroutes en France", estime l'agence de notation dans une note.

Les péages devaient augmenter en moyenne au 1er février de 0,57% pour refléter l'inflation et répercuter les investissements, hausse à laquelle aurait dû s'ajouter 0,5% au titre de la compensation sur trois ans de l'augmentation de la redevance domaniale. Les sociétés d'autoroutes entendent déposer un recours devant le Conseil d'Etat dès que les arrêtés fixant le gel auront été publiés. (Gilles Guillaume, édité par Dominique Rodriguez)