La France restera le 1er parc auto électrique d'Europe en 2015

vendredi 30 janvier 2015 17h32
 

PARIS, 30 janvier (Reuters) - La France devrait conserver en 2015 le premier parc européen de véhicules électriques, devant la Norvège, bien que cette dernière l'ait dépassée l'an dernier par le nombre d'immatriculations de voitures et utilitaires légers neufs.

Selon le bilan annuel de l'Association nationale pour le développement de la mobilité électrique (Avere) diffusé vendredi, la Norvège a détrôné la France en 2014, avec 18.649 immatriculations contre 15.046 pour la France, grâce à un dispositif d'incitation si vigoureux qu'il a provoqué un doublement des ventes de véhicules électriques sur l'année.

En 2013, la France venait en première position, avec 13.954 immatriculations, devant la Norvège.

L'Allemagne et le Royaume-Uni sont respectivement troisième et quatrième en 2014 comme en 2013.

Les Etats-Unis et le Japon restent les principaux marchés mondiaux pour les véhicules électriques.

"Avec plus de 43.000 modèles enregistrés depuis 2005, la France reste le pays d'Europe où l'on compte le plus de véhicules électriques en circulation", poursuit l'Avere. "Boosté par les nouvelles politiques de soutien à la filière, le marché hexagonal devrait confirmer sa position de leader en 2015."

Malgré un bond de 60,9% en 2014, le marché du véhicule électrique neuf ne pèse toujours que 0,5% du marché automobile européen.

Les véhicules électriques les plus vendus l'an dernier en Europe ont été la Nissan Leaf puis la Renault Zoé, toutes deux largement en tête, mais suivies de plus en plus près par la Tesla S. La BMW i3 et la Volkswagen e-up se classent respectivement quatrième et cinquième, le Kangoo ZE sixième, l'e-Golf septième et la Bluecar du groupe Bolloré huitième.

* Le bilan de l'Avere :

bit.ly/1BCYTIF (Gilles Guillaume, édité par Dominique Rodriguez)