Finmeccanica entretient le suspense sur ses actifs ferroviaires

mercredi 28 janvier 2015 17h17
 

MILAN, 28 janvier (Reuters) - Finmeccanica n'a pas d'interlocuteur privilégié pour la cession de ses actifs ferroviaires, a déclaré mercredi l'administrateur délégué Mauro Moretti, rejetant ainsi les spéculations sur l'ouverture de négociations exclusives avec le japonais Hitachi

"Il n'y a pas de préférence pour l'instant" a-t-il dit à la chaîne de télévision RaiNews24. "Je pense que nous sommes dans la phase finale (du processus de vente) et nous pouvons parvenir à une conclusion rapide".

Finmeccanica espérait conclure avant la fin de 2014 la vente d'AnsaldoBreda, filiale déficitaire qui construit des trains, et de ses 40% dans Ansaldo STS, filiale spécialisée dans la signalisation ferroviaire.

Outre Hitachi, l'autre candidat en lice est le chinois Insigma. (Danilo Masoni; Claude Chendjou pour le service français, édité par Véronique Tison)