LEAD 2-France-Les routiers suspendent les blocages pour les négociations

mercredi 28 janvier 2015 17h11
 

(Actualisé avec suspension actions)

PARIS, 28 janvier (Reuters) - La CFDT Transport a appelé mercredi en fin de journée à une suspension des blocages de zones pétrolières et de sites logistiques menés depuis le matin par les routiers pour permettre la reprise sereine jeudi des négociations salariales.

Thierry Cordier, son secrétaire général, a expliqué qu'il ne voulait pas donner au patronat de motif pour boycotter pour la troisième fois les discussions.

"Le patronat veut la levée des barrages pour négocier. Nous appelons à suspendre les actions le temps de la négociation", a-t-il dit à Reuters.

La CFDT "entend la doléance posée par les organisations professionnelles qui exigent de ne pas subir une négociation sous pression et réclament la levée des blocages d'entreprises et de toutes autres actions comme préalable à la tenue de cette réunion", précise la CFDT dans un communiqué.

Le gouvernement a annoncé mardi qu'il réunirait jeudi les organisations patronales et syndicales avec l'espoir de les voir reprendre les négociations salariales, dans l'impasse depuis la semaine dernière.

Cette ouverture n'a pas dissuadé la CFDT, premier syndicat du secteur et qui n'était pas jusqu'à mercredi présent dans le conflit, de maintenir mercredi sa journée d'action, alors que le mouvement de l'intersyndicale CGT, FO, CFTC et CFE-CGC, lancé le 18 janvier, s'essoufflait.

MOBILISATION "IMPORTANTE"   Suite...