BOURSE-Tarkett chute après la décision de S&P de dégrader la note russe

mardi 27 janvier 2015 15h49
 

PARIS, 27 janvier (Reuters) - L'action Tarkett chute mardi après-midi à la Bourse de Paris, où le spécialiste français des revêtements de sol accuse l'une des plus fortes baisses de l'indice SBF 120 au lendemain de la décision de Standard & Poor's de ramener la note de crédit de la Russie en catégorie spéculative.

A 15h43, le titre se replie de 5,71% à 19,14 euros dans des volumes représentant 1,4 fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois sur Euronext. Au même instant, le SBF 120 recule de 1,38%.

"Clairement c'est une mauvaise nouvelle", commente un vendeur actions en poste à Paris. "A chaque mauvaise nouvelle sur l'économie russe, Tarkett réagit fortement en raison de son exposition marquée à la région."

Tarkett a réalisé 35% de son activité dans la Communauté des Etats indépendants (CEI) en 2013, et en fin d'année dernière, les analystes d'Exane BNP Paribas ont estimé que la Russie représentait environ 21% du chiffre d'affaires et près de la moitié de l'Ebitda de Tarkett.

Autres valeurs françaises impliquées en Russie, Société générale perd 2,89% à 37 euros et Renault 1,28% à 68,05 euros. SocGen est exposée à la Russie à travers Rosbank et Renault par le constructeur Avtovaz qu'il contrôle avec Nissan. (Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Jean-Michel Bélot)