LEAD 4-Eiffage et Vinci vont contester le gel des tarifs autoroutiers

mardi 27 janvier 2015 19h22
 

* Les tarifs devaient augmenter de 1,07% en moyenne au 1er février

* Suspension dans l'attente des travaux du groupe de travail parlementaire

* Point d'étape des négociations d'ici fin février

* Vinci, Eiffage et Abertis baissent en Bourse

* L'Asfa menace d'une procédure contentieuse (Actualisé avec réaction d'Eiffage et Vinci)

par Gilles Guillaume

PARIS, 27 janvier (Reuters) - Les concessionnaires autoroutiers Eiffage et Vinci ont annoncé mardi leur intention de contester devant la justice la décision du gouvernement de suspendre la hausse des tarifs des péages prévue au 1er février.

Le Premier ministre Manuel Valls a expliqué ce gel de tarifs, qui devaient augmenter de 1,07% en moyenne, par la nécessité de laisser à un groupe de travail parlementaire le temps d'examiner les discussions en cours entre l'Etat et les concessionnaires.

Eiffage et Vinci ont dégringolé en Bourse après l'annonce de Matignon, clôturant en recul de 6,34% et 3,53% respectivement, tandis qu'à Madrid l'action du concessionnaire Abertis, également exploitant du réseau autoroutier français, a perdu 1,4%.   Suite...