SYNTHESE-Syriza revendique la victoire sur l'austérité en Grèce

lundi 26 janvier 2015 02h01
 

* Syriza crédité de 36,3% des voix par les projections officielles

* Pas encore de majorité absolue en sièges

* Des négociations avec UE et FMI devraient débuter rapidement

* Syriza veut alléger la charge de la dette et l'austérité (Actualisé avec résultats presque définitifs)

par Renee Maltezou et Deepa Babington

ATHENES, 26 janvier (Reuters) - Le leader de la gauche radicale Alexis Tsipras a promis dimanche soir de mettre fin à cinq années d'austérité, "d'humiliation et de souffrance" imposées par les créanciers internationaux de la Grèce alors que son parti Syriza est donné grand vainqueur des élections législatives anticipées.

Après décompte d'environ 92% des suffrages, Syriza est crédité de 36,3% des voix battant les conservateurs du Premier ministre Antonis Samaras de huit points et demi. Le parti obtiendrait 149 élus sur les 300 que compte le parlement grec.

Dans l'attente de la publication des résultats définitifs, Alexis Tsipras, 40 ans, paraît promis à devenir le prochain chef du gouvernement grec.

C'est la première fois au sein de l'Union européenne qu'un dirigeant ouvertement hostile aux politiques d'austérité voulues par l'UE et le Fonds monétaire international (FMI) prend les rênes du pouvoir dans un pays membre.   Suite...