Wall Street attend la Fed après les annonces de la BCE

dimanche 25 janvier 2015 14h48
 

par Caroline Valetkevitch

NEW YORK, 25 janvier (Reuters) - Wall Street sera sans doute à l'heure de la Réserve fédérale la semaine prochaine, surtout après les importantes annonces faites par la Banque centrale européenne (BCE) jeudi.

Celle-ci a lancé un programme de rachats d'obligations d'Etat qui lui permettra d'injecter des centaines de milliards d'euros dans le système financier de la zone euro pour tenter de relancer le crédit et l'économie.

Ce faisant, elle a permis aux indices de Wall Street d'inscrire des gains hebdomadaires après trois semaines consécutives dans le rouge.

Les différentes dispositions monétaires prises de par le monde pour soutenir l'économie et/ou relancer l'inflation compliquent la tâche de la Fed qui songe elle à relancer un cycle de hausse des taux cette année.

Cette divergence d'orientation des politiques monétaires serait synonyme de forte hausse du dollar, ajoutant un peu plus aux déconvenues subies actuellement par les matières premières, au risque d'alimenter ou de déclencher la déflation.

Malgré cela, on s'attend à ce que la Fed déclare mercredi, à l'issue de deux journées de réunion, que les risques économiques mondiaux ne remettent en cause pour l'heure ni la reprise économique outre-Atlantique ni ses propres projets monétaires.

Quoi qu'il en soit, se faire une idée assez précise du moment où la Fed relèvera les taux est une préoccupation lancinante des investisseurs. La Bourse avait monté lorsque la banque centrale avait dit en décembre qu'elle serait patiente en matière de durcissement monétaire et avait livré un diagnostic économique optimiste.

De l'avis des analystes, la chute des cours pétroliers depuis juin et les craintes de déflation risquent de pousser la Fed à observer le statu quo plus longtemps qu'elle ne l'aurait pensé.   Suite...