23 janvier 2015 / 13:28 / il y a 3 ans

LEAD 2-GE-Bénéfice industriel en hausse malgré pétrole et gaz

(Actualisé avec détails, analyste, directeur général, cours de Bourse)

par Lewis Krauskopf

23 janvier (Reuters) - General Electric a annoncé vendredi une hausse de 9% des bénéfices de ses activités industrielles au quatrième trimestre, grâce entre autres aux ventes de turbines et de réacteurs d'avions, qui ont compensé la baisse de l'activité sur les marchés du pétrole et du gaz.

De nombreuses compagnies pétrolières et gazières ont revu leurs programmes d'investissement à la baisse ces derniers mois en raison de la chute des cours de l'or noir.

"Le sentiment sur GE est très négatif ici, et je ne vois rien dans ce trimestre qui va changer cela", a commenté vendredi Tim Ghriskey, directeur des investissements chez Solaris Asset Management, à propos des résultats trimestriels.

Le directeur général de GE, Jeff Immelt, a toutefois assuré que son groupe poursuivrait son plan visant à tirer davantage de bénéfices de ses activités industrielles que du pôle financier.

"L'environnement demeure instable mais nous continuons à voir des opportunités de croissance dans les infrastructures", a-t-il dit dans un communiqué.

Le conglomérat américain, qui a conclu l'an dernier la reprise du pôle énergie du français Alstom, a réalisé sur les trois derniers mois de 2014 un bénéfice net en hausse de 61% à 5,15 milliards de dollars (4,59 milliards d'euros), soit 51 cents par action, contre 3,21 milliards (32 cents/action) un an auparavant.

Hors coûts liés au financement des retraites, le résultat ressort à 56 cents par action, soit un cent au-dessus de la moyenne des estimations d'analystes, selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

L'ACTION GE EN HAUSSE À WALL STREET

Le chiffre d'affaires trimestriel du groupe américain a progressé de 4% à 42 milliards de dollars. Le chiffre d'affaires organique des activités industrielles, qui exclut les effets de change et les changements de périmètre, a augmenté de 9%.

Les ventes de la division électricité et eau, qui inclut les turbines, ont bondi de 22%, celles de la branche aéronautique de 4%.

Les ventes de la division pétrole et gaz ont en revanche baissé de 6% et mais ressortent stables sur une base organique. Les commandes de la branche, qui regroupe équipements et services pour les secteurs du pétrole et du gaz, ont reculé de 4% en données organiques. Le bénéfice trimestriel de la branche affiche une hausse de 1%.

La marge bénéficiaire des activités industrielles de GE, particulièrement surveillée par les marchés, a crû d'un demi-point à 18,8%, à la faveur d'une réduction des coûts et d'une simplification des activités.

Le groupe américain a confirmé prévoir une croissance organique de 2% à 5% du chiffre d'affaires de ses activités industrielles cette année.

Vers 15h45 GMT, l'action GE gagnait 0,82% à 24,48 dollars à Wall Street, tandis que le S&P reculait de 0,49%. (Marc Angrand et Claude Chendjou pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below