UBS n'a pas subi de pertes de trading après l'annonce de la BNS

vendredi 23 janvier 2015 11h57
 

ZURICH, 23 janvier (Reuters) - UBS a annoncé vendredi ne pas avoir subi de pertes sur l'ensemble de ses activités de trading à la suite de la décision la semaine dernière de la Banque nationale suisse (BNS) d'abandonner le cours plancher du franc, en vigueur depuis trois ans.

UBS est la troisième banque suisse à annoncer cette semaine qu'elle n'a pas perdu d'argent à la suite de cette décision, après Credit Suisse et Julius Baer.

"En données agrégées, UBS n'a pas eu de revenus négatifs dans ses activités de trading en rapport avec l'annonce", a précisé UBS dans un communiqué.

La banque britannique Barclays a perdu des dizaines de millions de dollars en raison de l'extrême volatilité sur le franc suisse qui a suivi la décision de la BNS la semaine dernière, a récemment indiqué à Reuters une source bancaire.

UBS a fait savoir qu'elle donnerait davantage de détails concernant ses perspectives pour le trimestre en cours lors de la publication de ses comptes le 10 février.

La banque suisse a également confirmé qu'elle distribuerait 0,25 franc suisse par action à ses actionnaires à la suite de la restructuration du groupe, une fois l'opération effectuée.

UBS a annoncé en septembre une offre d'échange à parité pour créer une nouvelle holding, UBS Group AG, qui doit chapeauter ses activités et sera plus facile à gérer en cas de crise.

Une porte-parole d'UBS a refusé de préciser la date à laquelle l'opération serait bouclée. (Joshua Franklin, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Bertrand Boucey)