Le blogueur russe Alexeï Navalny interrogé, ses locaux fouillés

vendredi 16 janvier 2015 17h35
 

MOSCOU, 16 janvier (Reuters) - Le blogueur russe et figure de l'opposition Alexeï Navalny a été interrogé vendredi et ses bureaux ont été perquisitionnés par la police, une opération qualifiée d'"attaque" par ses collègues du fonds anti-corruption qu'il a créé.

Peu avant midi (09h00 GMT), Alexeï Navalny fait savoir sur Twitter qu'il était emmené pour interrogatoire par 12 policiers.

Le blogueur, qui avait dirigé les manifestations de l'hiver 2011-2012 contre Vladimir Poutine, est en principe assigné à résidence. Mais, accentuant son opposition au Kremlin, il a ignoré cette assignation pour participer à une manifestation, coupé son bracelet électronique et accordé une interview à une station de radio.

Le Comité d'investigation, sous les ordres direct de Vladimir Poutine, a ouvert plusieurs enquêtes pénales contre le blogueur de 38 ans. Les dernières accusations de détournement de fonds ont débouché sur une condamnation à la prison avec sursis le 30 décembre dernier.

"Aujourd'hui, nous avons battu un record. Douze personnes m'attendaient à la sortie de mon immeuble", a-t-il écrit sur Twitter. "L'ordre était de m'escorter. Ils m'emmènent au Comité d'investigation."

Après avoir été interrogé au Comité, lui et ses collègues ont expliqué que des hommes masqués et armés avaient effectué une perquisition dans les locaux de l'ONG.

"Ils veulent emmener toutes les affaires du fonds, y compris les téléphones, les ordinateurs des bénévoles, etc. C'est clair, c'est une attaque contre le fonds", a commenté Lioubov Sobol sur Twitter. (Thomas Grove; Danielle Rouquié pour le service français, édité par Tangi Salaün)