La Pologne veut deux producteurs d'énergie au lieu de quatre-sces

mercredi 14 janvier 2015 19h16
 

VARSOVIE, 14 janvier (Reuters) - La Pologne envisage de répartir ses quatre principaux producteurs d'électricité en deux groupes suffisamment forts pour rivaliser avec les mastodontes européens du secteur et soutenir l'industrie du charbon, ont déclaré à Reuters deux sources du marché.

Le ministère du Trésor travaille sur un plan de fusion entre, d'une part, le géant PGE et son concurrent local plus petit Energa, et d'autre part, le groupe Tauron , numéro deux du secteur en Pologne, et Enea, ont précisé les sources.

Les quatre entités combinées sont valorisées plus de 60 milliards de zlotys (14,08 milliards d'euros).

Si la fusion était menée à son terme, les deux nouveaux ensembles auraient l'assise financière pour réaliser les investissements nécessaires afin de rivaliser notamment avec le géant tchèque de l'énergie CEZ, très présent en Europe centrale.

"Pour le moment, ce sont des projets internes au ministère", a déclaré une source ayant connaissance du dossier.

PGE et Enea ont refusé tout commentaire tandis qu'Energa et Tauron n'étaient pas joignables. (Agnieszka Barteczko, Anna Koper et Adrian Krajewski; Claude Chendjou pour le service français, édité par Patrick Vignal)