Le Parlement européen entérine l'accord sur les OGM

mardi 13 janvier 2015 13h05
 

STRASBOURG, 13 janvier (Reuters) - Le Parlement européen a adopté mardi un texte de compromis entre les gouvernements de l'UE qui autorise la culture d'organismes génétiquement modifiés (OGM) au niveau communautaire tout en permettant à chaque Etat de les interdire sur son sol.

Le projet de directive a été approuvé par 480 voix contre 159 et 58 abstentions.

La France fait partie des Etats qui ont bataillé pour cette solution à un problème qui divise de longue date les gouvernements et les citoyens de l'UE.

Le groupe écologiste du Parlement européen s'y est opposé en qualifiant la nouvelle réglementation de "cheval de Troie" ouvrant la voie à la culture d'OGM à travers le continent.

La Commission européenne conservera le pouvoir d'interdire ou d'autoriser la culture de chaque variété d'OGM à travers l'UE en se fondant sur un avis scientifique.

Dans le cas où l'exécutif européen donnerait son feu vert, un Etat pourra ensuite demander à ne pas appliquer cette décision sur tout ou partie de son territoire.

Il pourra aussi passer par la Commission européenne pour que celle-ci demande aux fabricants de semences génétiquement modifiées de les exclure des demandes d'autorisation formulées à Bruxelles.

Pour l'instant, le maïs MON810 de Monsanto est la seule semence génétiquement modifiée autorisée à la culture en Europe, et ce depuis 1998. Il est cultivé depuis une décennie en Espagne et au Portugal. (Gilbert Reilhac, édité par Yves Clarisse)