Pour Nowotny, la BCE ne doit pas trop attendre avant d'agir

lundi 12 janvier 2015 20h32
 

VIENNE, 12 janvier (Reuters) - La Banque centrale européenne (BCE) ne doit pas attendre trop longtemps avant d'adopter des mesures visant à soutenir l'économie et à faire remonter l'inflation, a déclaré lundi Ewald Nowotny, l'un des membres du Conseil des gouverneurs, ajoutant que le débat au sein de l'institution sur d'éventuels achats de dette souveraine se poursuivait.

"Je ne crois pas (...) qu'il faille s'attacher aux chiffres mensuels mais je crois que nous sommes face à la perspective de taux d'inflation très bas à moyen terme. Deuxièmement, il faut toujours prendre en considération le fait que la politique monétaire n'a un impact qu'avec un long décalage", a-t-il dit lors d'un débat organisé par le site autrichien nzz.at, en réponse à une question sur le risque de déflation.

"Cela signifie que si l'on veut faire quelque chose, il vaut mieux le faire tôt que tard. Je crois que nous ne devons pas attendre trop longtemps pour réagir mais que nous ne devons pas nous déterminer en fonction des chiffres mensuels."

La BCE pourrait annoncer dès la semaine prochaine le lancement d'un plan d'achats de dette souveraine et si ce n'est pas le cas, elle le fera certainement en mars, estiment les 20 spécialistes des marchés monétaire interrogés lundi par Reuters. (Michael Shields et Shadia Nasralla, Marc Angrand pour le service français)